• Hey!

    Alors autant y'a des thèmes je sais pas trop ce que je vais dessiner, autant celui là c'est pas les idées qui manquent (on se demande bien pourquoi). J'ai hésité entre dessiner Conan et/ou Ai (ou Shinichi et/ou Shiho du coup, bref, z'avez compris), soit quand ils prenaient le poison pour la 1ère fois, soit au moment d'un changement de taille, et j'aurais aussi pu dessiner un des meurtres par empoisonnement qu'on voit dans la série, entre autre.

    J'ai fini par dessiner Shiho car comme ça ça me fait continuer à varier les personnages un peu, et vu qu'elle a aidé à développer le dit poison je trouve que ça colle encore plus au thème.

    Ah, et la retouche via Photofiltre s'avère très utile quand y'a un dessin sous celui que je scanne car comme je dessine dans un carnet avec des feuilles assez fines on a vite fait de voir le dessin du dessous par transparence, surtout s'il est encré (et du coup ben c'est le cas x) ), ça permet de virer ce qui transparaît de l'autre dessin et qui a été prit par le scanner.

    Bref, voili voilou!

    Prochain thème : Underwater (sous l'eau)


    votre commentaire
  •  

    Ouais, je sais, je suis à la bourre (et encore, je l'ai fini ce matin celui là, à genre 4h du mat'). Et oui je sais, c'est moche (surtout la tronche d'Okiya, j'ai essayé pourtant mais vraiment j'y arrivais pas). Mais bon, j'le poste quand même.

    C'est la 1ère page d'un file pour les gens qui auraient reconnu, le file 956. Sans spoiler (car si vous êtes pas assez loin dans l'intrigue de DC ça spoile pas mal de trucs), je trouve que ces deux là sont pas mal pour le thème.

    Et du coup oui, j'ai encore dessiné un modèle sans chercher à innover, et j'ai fais pareil pour les deux suivants (qui vont arriver d'un coup), mais au moins je le fais ^^'

    Du coup thème suivant : "Poison"


    votre commentaire
  • Jour 1 Inktober 2017 version DC : Swift (rapide)

    Salutations!

    Oui, ça fait un moment que j'avais pas posté dans cette rubrique, mais il faut dire que j'ai d'autres endroits où poster mes dessins.

    J'ai décidé de participer au Inktober cette année (l'année dernière je m'étais rappelé/j'avais appris que ça existait alors que c'était quasiment fini donc j'avais pas participé). En gros le principe est de faire un dessin encré par jour. Il y a d'autres règles (comme par exemple de faire le dessin directement à l'encre, sans croquis au crayon de papier préalable) mais on est pas obligé de les suivre (en tout cas perso j'ai fais un croquis avant ici, et il valait mieux sinon ça aurait sans doute été très laid xD).

    Il y a également une liste de thèmes, un par jour, qu'on peut choisir ou non de suivre. L'essentiel des infos, dont la liste des thèmes (en anglais) est disponible ici, sur le site de la personne qui, si j'ai bien compris, est à l'origine de l'évènement.

    La liste a été traduite en français par l'artiste Angel MJ ainsi que la page The French Inktober (tous deux sur Facebook). Si les dites traductions vous intéressent, celle d'Angel MJ est ici et celle de TFI ici.

    Est-ce que je vous ai dis que comme c'était le 1er jour j'allais beaucoup blablaté parce que j'allais (re)présenter le truc en même temps qu'introduire comment j'allais l'aborder? J'ai faillis faire deux articles séparés, j'aurais p't'être du x)

    Perso j'ai décidé de suivre à peu près la liste (sauf si ça m'inspire vraiment pas, le but initial étant de faire un dessin encré par jour, suivre les thèmes étant optionnel, tout comme tout autre contrainte que je pourrais m'imposer). J'ai aussi décidé de le faire sur le thème de Détective Conan, parce que ça colle très bien avec certains thèmes (pour moi en tout cas) et parce que je suis assez branché DC en ce moment. Et ça sera plus simple pour moi, comme ça je peux "copier" des dessins de DC ^^' Je sais qu'il faudrait que j'arrête ce côté "recopie" (bon je décalque pas non plus) pour progresser mais ça demanderait plus de temps, même faire des dessins originaux demande à ce que j'ai des modèles sous le nez et demande plus de temps. J'aurais bien aimé travailler le fait de dessiner des personnages en entier, en train de faire différentes actions, mais je suis une quiche en proportion, sans parler d'"animer" un personnage (quand il faut autre chose qu'être juste debout). En soit c'est intéressant de changer mais le faire tous les jours me prendrait trop de temps et, bah, j'ai autre chose à faire (genre les cours, tout ça), déjà qu'y a des jours où je me doute que je risque de prendre du retard ^^'

    Déjà rien qu'encrer je le fais très rarement. J'ai acheté un stylo plus ou moins fait pour ça l'autre jour, donc je l'utilise (d'habitude je fais ça au bic ou des stylos du style he ), et vu que de toute façon j'ai pas ma plume et mon encre avec moi (et je sais pas spécialement les utiliser non plus xD), mais je l'avais quasi jamais utilisé avant, donc ça va être l'occasion, même si j'ai très peur qu'il n'ai plus d'encre avant la fin. Déjà, colorier les cheveux de Conan avec c'était pas forcément une super idée ^^'

    Du coup ça sera pas forcément des gros dessins. Là c'est tiré de l'opening 13 de Conan. A la base je voulais dessiner Goro, le chat d'Eri, mais je voulais pas dessiner de chat avec le style de Gosho, mais ça aurait été compliqué de dessiner un chat de DC avec mon propre style, enfin, bref, la flemme a (encore) frappé à ma porte et du coup j'ai dessiné Conan à la place. Je trouve que les passages dans les openings où il tire avec sa montre lance-fléchettes colle plutôt bien au thème donc voilà ^^ (Finalement c'était pas inutile que je me mate les différents ops de Conan ce soir xD).

    J'ai un peu retouché le dessin, principalement pour virer les deux trois traces de crayon de papier que j'avais oublié et améliorer la couleur parce que, pour une raison qui m'échappe, la numérisation avait un peu jaunit le tout (en même temps vu que je dessine dans un carnet et pas sur feuille libre ça fait du volume donc ça influe sans doute sur la qualité de la numérisation).

    Pour l'instant je trouve ça pas horrible mais je vois bien que j'ai quand même pas mal de marge pour m'améliorer ^^' Surtout que je me suis interdit de laisser des traits au crayon de papier et donc d'en utiliser pour faire des dégradés et tout pour préciser la texture des fringues et les ombres, du coup j'en ai pas fais du tout mais ça rend le dessin plus "imprécis" j'ai l'impression, faudrait que je m'aide de la finesse du trait pour ça je pense, et que j'ose essayer de faire des sortes de rayures pour faire des dégradés avec le stylo x)

    Et j'ai beaucoup trop causé xD Ah et oui, je précise, je poste cet article le 2 parce que comme j'ai fini le dessin alors qu'il était plus de 23h forcément le temps de numériser, d'écrire l'article et tout, bon ben il est minuit passé, mais il me semble que je l'ai fini à temps hein x)

    Bref, à demain! Le thème sera "divided" (divisé), et j'ai déjà ma p'tite idée, à voir si j'ai le courage/le temps de la faire ou si je me rabat sur un truc plus simple/rapide ^^'


    votre commentaire
  • Les noms de créatures, de peuples et de personnages en fantasy

    Ou "Faut-il appeler un elfe un elfe?"

    Oui je sais, le titre comme le sous-titre sont chelous, et l'article est pas forcément bien placé, mais comme c'est du blabla assez subjectif bien qu'argumenté, bon, on va dire que ça passe (de toute façon comme d'hab' hein, c'mon blog, j'vais bien c'que j'veux dessus, tout ça).

    Du coup, c'est quoi cette histoire de noms? Tout simplement, l'autre jour (y'a déjà un p'tit moment maintenant, plus d'un mois), une amie m'a fait un retour après avoir lu les bouquins de Pierre Bottero (La Quête d'Ewilan, les Mondes d'Ewilan et le Pacte des Marchombres en tout cas, me semble), et avait dit qu'elle aimait pas trop les romans de fantasy où, comme dans ceux précédements cités (dont l'image représente des persos au fait), il y avait des mots un peu exotiques de partout pour "donner l'air plus fantasy" alors que d'autres existaient déjà, sachant qu'à ses yeux c'était en plus, dans le cas de noms de personnages par exemple, plus dur à retenir.

    Entendre ça m'a pas mal travaillé, déjà parce que Pierre Bottero étant un peu mon écrivain préféré (oui, rien que ça), j'avoue que ma tolérance aux critiques sur ses bouquins, surtout ses trilogies, est plutôt faible (oui je sais c'est pas bien mais chut). Mais y'avait pas que ça, et comme j'ai fini par mettre le doigt dessus, je voulais le partager histoire de mettre ça au clair dans ma tête. Et par ces paragraphes je viens de justifier la présence de cet article dans le "racontage de life" vu que j'ai quand même bien raconter ma vie pour introduire le thème du jour x)

    Et du coup, pourquoi je suis pas d'accord? L'idée de mon amie, c'était que les Faëls, au font, c'était des elfes et qu'on aurait pu les appeler ainsi, que les marchombres sont l'équivalent des voleurs (gros grincement de dents de ma part), que les Frontaliers sont des Nordiques, les Raïs des Orques et que les noms du bouquins, Duom, tout ça, sont assez dur à retenir (tellement que j'arrive à sortir que celui-là spontanément si on exclus Ewilan et ceux, comme Maniel ou Edwin, qui ont des noms pas si étranges que ça pour nous).

    En fait pour tout ce qui est noms de personnages (et pour le reste mais cet argument vaut surtout pour les personnages, pour le reste j'en ai un autre), je trouve que ça donne sa "saveur" à l'univers. Pour quelqu'un qui lit de la fantasy, ça peut paraître étrange, mais j'aime bien le réalisme, et un peuple qui vit séparé de notre monde (même s'il en vient) depuis un bail, ben logiquement ils utiliseront pas les même prénoms et noms de famille que nous. Quant à ceux qui y ressemblent (Edwin, Maniel), on peut suggérer que ça vient de restes ou tout simplement du fait qu'y a toujours des contacts entre les deux mondes. Bon après qu'ils parlent toujours la même langue (non parce que français et alavirien sont très clairement intercompréhensible, je sais même pas si on peut parler de dialecte, y'a juste quelques expressions de différence), c'est vrai que c'est un peu bizarre, m'enfin ça reste de la fantasy. Tout ça pour dire que perso j'aime bien, ça donne une "musique", un peu commune entre les noms des gens et les noms de lieux dans l'univers.

    Pour le reste, déjà y'a ce que j'ai dis plus haut mais aussi que ça permet d'être plus précis. Je m'explique, les elfes, c'est comme les vampires et les loup-garous, en vrai y'a plein de variantes. Les elfes clichés sont plutôt grands, fins, élégants, proches de la nature, doués à l'arc et plutôt pâles. L'image cliché de l'elfe varie peut-être selon les gens mais ils sont souvent dans des sociétés assez structurées. Ben les Faëls non, ils ont certes les oreilles pointues, mais ils vivent dans la nature sans en être plus proches que d'autres (bon y'a bien des Faëls qui ont des capacités particulières, comme celle qui chantait à l'oreille des chevaux, mais si ça se trouve c'est une variante du chant marchombre, donc pas forcément propre aux Faëls), leur société est pas du tout hiérarchisée, ils sont petits, sombres de peau (très), et bon, ok, ils sont doués à l'arc. Il n'empêche qu'en disant Faël, t'as pas besoin d'expliquer qu'est-ce qu'ils empruntent au cliché de l'elfe. En plus, léger spoil mais y'a vraiment des elfes dans l'univers, mais qu'on ne voit pas dans les trilogies, d'où l'intérêt de donner des noms différents.

    La même chose marche avec les autres peuples, chacun a des caractéristiques pas tout à fait identiques au cliché, du coup le nom différent me paraît justifié, et de toute façon on peut faire soit-même les parallèles avec les codes récurrents de la fantasy.

    Bon, je sais pas si j'ai très bien exprimé ce que je voulais dire, mais au moins c'est fait, je retoucherais peut-être le texte plus tard. A plus ^^

    HS : argh, pourquoi dans la plupart des illus d'Ewilan les persos correspondent pas aux descriptions données dans le bouquin? Duom il est sensé être CHAUVE punaise (mode pinaillage on)


    votre commentaire
  • Bénévolat aux Geek Faëries en 2017

     

     

     

     

     

     

     

     

    C'est la troisième année que j'ai été aux Geek Faëries, et la seconde où j'y vais en tant que bénévole, et je voulais faire un petit point sur le fait d'être bénévole en convention et surtout aux GF (surtout que je n'ai que les GF en terme d'expérience en tant que bénévole).

    Bien sûr, le bénévolat ne convient pas à tout le monde, ça prend beaucoup de temps et d'énergie et on est pas rémunéré (m'enfin dans le cas des GF on est nourrit et a un endroit où mettre sa tente, je suppose que c'est un minimum syndical mais je suis pas sûr, j'y connais rien). Mais ça a des avantages, et c'est ce dont je voulais parler ici.

    Déjà, je trouve l'ambiance particulièrement bonne. Bien sûr, y'a des hauts et des bas, des moments de stress, on ne s'entends pas bien avec tout le monde, mais globalement y'a une ambiance chaleureuse (câlins!) et d'entraide, et on y fait, je trouve énormément de rencontres. On peut croiser des gens à un festival mais selon le contexte de la rencontre, notre humeur, notre "sociabilité" (entre autre), on va plus ou moins se lier et généralement on croise quelques personnes sans passer tout le festival avec. Là, déjà quand on est présent au montage et démontage on a plus le temps de rencontrer les gens mais on les côtoie également plus, et comme on fait des tâches ensemble on s'entraide.

    Là encore, y'a des gens avec qui on a du mal, parfois des engueulades, mais aussi énormément de bonnes choses. On y rencontre des gens géniaux, et parfois ça fait vraiment du bien. On retrouve aussi des bénévoles avec qui on a sympathisé l'année précédente, et perso les retrouvailles je trouve ça quand même assez sympa, et c'est assez spécifique aux GF.

    Et puis il y a le côté "ah, alors ça fonctionne comme ça". J'avais la curiosité de voir l'envers du décor, et c'est instructif, et pas seulement parce que ça apporte des compétences (comme savoir monter et démonter un barnum), mais aussi parce que ça aide à avoir de l'humilité quand, en tant que visiteur, on râle du retard d'ouverture du festival ou autre truc qu'on comprend beaucoup mieux quand on est du côté bénévole.

    Il y a aussi un truc que j'ai pu constater cette année, c'est que d'un point de vue féminisme inclusif, même si c'est pas parfait (y'a toujours des réflexions sexistes & cie qui traînent), c'est quand même plutôt safe, côté bénévoles en tout cas, notamment niveau transidentité, les gens ont beau ne pas forcément être renseignés, ils vont généralement se corriger une fois l'erreur de pronoms relevées, et peuvent se montrer curieux devant ce sujet dont ils ignorent tout (et je ne parle pas là d'une curiosité malsaine).

    Bref, je fais court pour déjà éviter de raconter trop tout en détail et aussi parce que ben y'a des truc que je peux pas raconter non plus, mais c'était vraiment une expérience chouette cette année encore et si ça vous tente, hésitez pas, on était pas assez cette année =P

    Des câlins!


    4 commentaires