• Le clan du lac - Chapitre 2

    Le clan du lac - Chapitre deux

     

    Le soleil perçait entre les branchages qui constituaient la tanière des apprentis. Nuage Tigré ouvrit les yeux, puis bailla à s'en décrocher la mâchoire, avant de sortir de la tanière pour affronter la lumière du jour.

    Aujourd'hui, il allait faire parti du groupe qui partirait tuer le blaireau. Il serait accompagné de Soleil d'Horizon ainsi que de Crépuscule d'Argent, Lueur Sombre et Fleur de Givre, ainsi que Nuage de Soie en cas de problème. Le novice se donna un coup de langue sur le poitrail, puis il s'approcha de la réserve de nourriture. Il fallait bien qu'il prenne des forces pour si jamais il devait se battre contre cette satané bestiole. Son choix tomba sur un campagnol et une musaraigne.. Il les amena près de l'entrée de la tanière des apprentis et commença à les manger. Pendant ce temps, il voyait les guerriers qui l'accompagneraient sortir un a un de leur tanière. Une fois encore, Nuage Tigré se demanda pourquoi il était le seul novice à participer à l'expédition, mais c'était pour lui un honneur, et il était décider à prouver aux chasseurs qu'il ne servirait pas à rien.

    Une fois son repas terminé, il se lécha les babines et s'approcha de Soleil d'Horizon, qui semblait attendre le reste du groupe, près de l'entrée. Elle le salua chaleureusement, et il en fit autant :

    « Bonjour Nuage Tigré! Bien dormir?

    _Oui, je suis prêt à ratisser toutes nos terres! S'exclama-t-il avec vigueur. Quand va-t-on partir?

    _Dès que ces messieurs dames voudront bien nous faire l'honneur de se joindre à notre troupe! » Répondit la femelle en désignant Crépuscule d'Argent, Fleur de Givre et Lueur Sombre.

    Nuage Tigré ne put s'empêcher d'éclater de rire devant les têtes indignées des intéressés. Les félins terminèrent leur repas et rejoignirent leur lieutenant et l'apprenti, sans faire de commentaire. Crépuscule d'Argent demanda simplement :

    « C'est bon, on peut y aller? »

    Soleil d'Horizon acquiesça dès qu'il vit s'approcher l'apprentie guérisseuse, et le groupe s'engagea dans l'espace de fougères et de ronces pour y disparaître.

     

    * * * * *

     

    Braise se réveilla avant midi, quelques heures après l'apparition du soleil. Voyant que ses frères jouaient dehors sous la surveillance de leur mère, la chatonne décida d'en profiter pour aller faire un tour du côté de la tanière du guérisseur. Elle voulait qu'Eclair de Lune lui raconte en détail son combat, aussi bref soit-il. Pourvu qu'il raconte aussi bien que les anciens.

    La petite sortie dehors, sous la chaleur grandissante du soleil. Elle passa devant Ombre Nocturne et Patte de Velours sans s'attarder sur leurs jeux, puis elle s'arrêta devant Ecaille Rousse et elle lui demanda :

    « Je peux passer voir Eclair de Lune pour lui demander le récit de son combat avec le blaireau? »

    La reine réfléchit un instant, puis elle lui répondit :

    « D'accord, mais ne l'embête pas et ne gêne personne. Si c'est le cas, tu reviendra tout de suite, hein? Je peux te faire confiance?

    _Oui maman, merci! »

    Braise frotta son museau contre celui de sa mère, puis elle fila à travers le camp vers la tanière de Pelage de Marbre. De l'autre côté de la pouponnière, elle aperçut Ecaille d'Ambre prendre le soleil en observant les jeux de ses frères. Son ventre avait nettement grossi depuis son arrivée dans la pouponnière, et les chatons naîtraient sans doute un peu plus tard dans la saison des feuilles morte. Pour l'heure, elle était suspendue de ses fonctions de guerrière et elle attendait tranquillement sa portée dans le confort qu'offrait la pouponnière. La portée d'Ecaille Rousse la divertissant lorsqu'elle n'avait rien à faire.

    La chatonne piqua un sprint, puis elle s'arrêta net à quelques longueurs de souris de l'entrée de la tanière du guérisseur. Eclair de Lune se reposait dehors, sa blessure ne saignait plus, et elle avait été soignée et entourée avec une baume.

    Braise s'approcha du blessé à pas velours, mais en face de lui pour qu'il la voie arriver. Elle s'assit et lui demanda, curieuse :

    « Ça va? Comment y s'est passé le combat avec le blaireau?! »

    Le guerrier la regarda, puis un sourire éclaira son visage. Il répondit alors :

    « Oui, je vais bien, j'ai juste besoins de rester immobile et de me reposé. Quand à mon combat avec le blaireau, je n'ai pas tellement envie de le raconter, si ça ne te gêne pas. »

    La chatonne n'insista pas. Elle comprenait qu'il n'ai pas envie de raconter quelque chose comme ça. Mais elle proposa tout de même :

    « Tu veux que je reste un peu, pour que tu ai un peu de compagnie?

    _D'accord, merci! Mais ta mère est d'accord? »

    La petite rousse acquiesça en souriant, puis elle se mit à jouer avec sa queue sous le regard amusé d'Eclair de Lune.

    Pelage de Marbre rentra alors dans le camp avec son apprentie. Il était sans doute aller cueillir des remèdes et chasser, car il portait des racines dans la gueule, et Nuage de Soie transportait un écureuil et un merle. La novice jeta un coup d'œil à la chatonne, puis elle déposa ses prises près de son patient avant d'aller trouver la patrouille qui était chargée de tuer le blaireau. Le guérisseur y ranger ses remèdes, puis il se tourna vers la nouvelle venue, qui arrêta de jouer pour se tourner vers lui.

    « Qu'est-ce que tu fais là? Tu as le droit au moins? Questionna Pelage de Marbre.

    _Je tiens juste compagnie à Eclair de Lune! Et puis j'en ai parlé à ma mère, ne t'inquiète pas. »

    Le félin la fixa un instant, puis il hocha la tête, façon de signaler qu'elle pouvait rester.

    Braise le remercia du regard, puis elle se remit à jouer. Sauf que sa queue ne voulait toujours pas se laisser attraper.

     

    * * * * *

     

    Eclair de Lune souriait, allongé près de la tanière du guérisseur, exposé aux rayons chaud du soleil. La chatonne l'amusait, et sa présence le divertissait. Il se disait que se n'était pas toujours si mal que d'être blessé. Le clan fait alors un peu plus attention à lui, et ce n'est pas désagréable d'en voir la loyauté à chacun de ses membres. Il huma l'air, sentant l'odeur des autres chats de son clan, celle de la nature qui les entourait. Les feuilles bruissaient près de lui, et même le faible clapotis de l'eau du Lac lui parvenait. Il rouvrit les yeux pour voir Aurore Boréale et son apprentie, Nuage de Flamme, rentrer de la chasse et déposer leurs proies dans la réserve de nourriture. Il était environ midi, et la patrouille qui était partie trouver le blaireau pour le tuer n'était toujours pas revenue.

    Il en était d'ailleurs reconnaissant à ses amis, Fleur de Givre et Lueur Sombre, de faire parti de ce groupe. Il savait que c'était à cause, ou grâce à lui, qu'ils avaient voulu absolument y participer. Pourtant, Eclair de Lune savait quel danger ils couraient. Il en avait lui-même fait l'expérience, mais ces bêtes noire et blanche sont très dangereuses, en plus d'avoir un sale caractère.

    Il se leva avec précaution et demanda au guérisseur la permission d'aller se reposer près du Lac. Pelage de Marbre lui donna son accord, il comprenait que c'était sans doute plus intéressant et calme d'y être qu'ici.

    Braise se proposa aussitôt pour l'accompagner en cas de problème. Cela entraîna le sourire des deux adultes, mais ils ne dirent pas non, et la chatonne pu suivre le guerrier. Ils empruntèrent un chemin à quelques longueurs de renard du Barrage. C'était une sorte de petit sentier serré qui serpentait sur une montée, entre les fougères, branches d'arbres et buissons. Il débouchait ensuite dans une clairière, avec un sol de sable. La montée durait à peine une minute. Au milieu de la clairière, le lac, avec de la pierres, souvent recouverte d'algues au fond. A quelques longueurs de souris à gauche, le Barrage, toujours vaillant.

    Eclair de Lune s'allongea près de l'eau du côté où il n'était pas blessé, pour ne pas rouvrir sa plaie. Braise, elle, toucha le liquide du bout de la patte, puis elle s'y engagea légèrement. Elle jouait à essayer d'attraper un bout de bois qui dérivait sur le bord de l'eau, mais sans trop s'éloigner de la rive. Elle était d'ailleurs assez étonnée que Ecaille Rousse et ses frères ne viennent pas ici comme la dernière fois. Leur mère ne devait pas être d'accord. Surtout qu'il faisait un peu plus chaud que hier. Braise, elle, était fière de tenir compagnie à un blessé, un guerrier en plus!

    Cependant, même si elle possédait une grande énergie, comme tous le monde, elle finit par être fatiguée. La petite sortie de l'eau et s'approcha d'Eclair de Lune, dans l'espoir de faire connaissance. Elle s'allongea en face de lui, puis elle tenta maladroitement d'entamer la conversation, car même dans ses périodes de repos, elle aime avoir quelque chose à faire.

    « Ça fait pas trop mal ta blessure?

    _Non, c'est bon, Pelage de Marbre a fait le nécessaire. Assura le guerrier en souriant, content de pouvoir parler avec quelqu'un.

    _Ah bon?! Pourtant, on dit toujours que ce genre de blessures font très mal, alors il faut bien qu'il y ai une douleur à un moment, non? Ou alors ça fait pas mal?! » S'étonna la chatonne, qui ne trouvait pas du tout ça logique, puisqu'elle c'était elle-même fait mal avec l'épine.

    Sa réflexion fit rire Eclair de Lune pendant quelques secondes. Puis il lui expliqua :

    « En fait, c'est surtout quand la blessure est infligée qu'on a mal. Après, on nous applique des soins, et appuyer sur la plaie peu aussi provoquer de la douleur, comme tu dis, mais le guérisseur, pour ce genre de plaie, nous donne des graines de pavot, pour qu'on puisse quand même se déplacer un minimum dans se plier de douleur! »

    La petite le fixa, interloquée. Des graines de pavot?! C'est quoi ça? Pensa-t-elle. Puis elle se rappela que sa mère lui en avait parlé. C'était les graines de la fleur de pavot, qui diminuait la douleur.

    « Ah bon. »Fit Braise.

    Le guerrier la regarda, pensif. Elle lui rappelait beaucoup sa propre jeunesse, lorsqu'il était encore à la pouponnière, et qu'il ne connaissait rien à la vie.

    La chatonne s'étira avant de reprendre la parole :

    « En tout cas, moi, j'ai jamais vu de blaireau de ma vie. A quoi ça ressemble exactement?

    _Eh bien, je te souhaite de ne jamais en voir! S'exclama Eclair de Lune. C'est un peu plus gros que nous, mais moins qu'un renard. Ça a une allure badaude, un sale caractère, c'est blanc et noir, et son odeur n'est pas agréable du tout!

    _Et un renard, c'est comment? Demanda la petite.

    _On ne te l'a jamais dit? S'étonna le félin.

    _Bah non, j'ai jamais le temps d'écouter les explications, parce qu'il y a toujours un de mes frères qui vient me bousculer pour jouer! Se défendit la chatonne.

    _Bon, alors, c'est environ deux fois plus gros qu'un chat normal, c'est tout roux avec le bout de la queue blanc, c'est une bestiole très dangereuse pour des chatons comme toi, et ça a un long museau bizarre. »

    Braise le fixait, les yeux rond, tentant d'imaginer les deux bêtes. Cependant, elle n'y arrivait pas du tout. L'imagination n'avait jamais été sa tasse de thé. Alors, elle se leva et, ne trouvant pas d'autre sujet de discussion, elle se remit à jouer avec sa queue.

    C'est alors qu'on entendit un cri de douleur qui venait de la forêt. La petite s'arrêta net, et le guerrier se redressa, les yeux tourné vers la direction du cri.

    « Qu'est-ce que c'était?! »

    Demanda la petite, dont le regard sautait entre Eclair de Lune et la source du bruit.

    Le félin de répondit pas. Son expression semblait neutre, mais son regard brillait d'inquiétude.

    Ça y est. La patrouille avait du croiser le blaireau.

     

    * * * * *

     

    Nuage Tigré se glissa sous une branche chargée de baie rouge. Il y aurait bien goûter, mais Nuage de Soie l'avait prévenu, ces baies là étaient empoisonnées, et une seule pouvait le tuer. Le novice évita donc tout contact avec le fruit, et il passa son chemin. Il accéléra l'allure pour rejoindre Soleil d'Horizon. Ils venaient de partir, et le soleil montait de plus en plus. L'apprenti pris une allure stable et demanda à son lieutenant :

    « Comment va-t-on faire pour trouver le blaireau?!

    _On va essayé de ruser un peu. Expliqua la femelle. Nous allons d'abord nous rendre du côté de la frontière du clan des Ronces, principalement entre la Cuve et l'Allée des Marronniers. C'est là qu'on aura le plus de chances de le trouver, puisqu'Eclair de Lune s'est fait attaqué là-bas.

    _Et si on ne l'y trouve pas?

    _On s'espacera de quelques longueurs de renard pour quadriller le terrain. Chacun devra chercher un quelconque indice du passage du blaireau. Et si il a quitté notre territoire, eh bien, il aura juste intérêt à ne pas y revenir, mais je préférerait quand même le tuer, ça serait plus sûr. »

    Nuage Tigré haletait. Courir assez vite pour rester aux côté de Soleil d'Horizon, tout en parlant, était un exercice épuisant pour un jeune chat comme lui. Mais il avait encore une question à poser.

    « Tu es sûr qu'à nous tous, on pourra le tuer? Il paraît que c'est très féroce, un blaireau, Eclair de Lune a récolté une sacré blessure!

    _Ne t'inquiète pas, nous avons l'avantage du nombre! Le rassura la lieutenante. Dès que nous l'aurons repéré, nous l'encercleront sans qu'il s'en aperçoive, puis nous l'attaquerons. Plus le combat durera, plus nous aurons de chances de nous faire blessés, voir tué.

    _Alors pourquoi tenter une opération aussi risquée?!

    _Parce que cette bestiole pourrait attaquer chaque félin qu'il rencontre, qu'il soit seul ou avec un autre félin. Ils seront particulièrement vulnérables si ce sont des novices. Pour assurer la sécurité de notre clan et de ses membres, il nous faut le mettre à mort. De toute façon, je doute qu'il nous résiste longtemps. Nous sommes trop nombreux, déterminés, et expérimentés. De plus, Nuage de Soie est là en cas de problème.

    _Pourquoi ce n'est pas Pelage de Marbre qui nous a accompagné? Questionna le chaton.

    _Parce qu'il a une peur bleue des blaireaux. Il en a rencontré un quand il était jeune, et il en a peur, depuis. »

    Nuage Tigré commençait à être de moins en moins sûr de lui. Cette bête avait vraiment l'air dangereuse. Mais il était accompagné de guerriers, et Nuage de Soie était assez compétente pour les aider en cas de problème.

    Mais il y avait encore une chose qui lui tournait dans la tête. Il en fit également part à la chatte :

    « Au fait, pourquoi suis-je le seul novice à participer à cette expédition? Je ne sais même pas me battre, et il y a des apprentis plus âgés et expérimentés que moi!

    _Ton mentor, Pleine Lune, y a tenu. Il a dit que se serait une bonne expérience pour toi. Réjouis-toi, c'est un honneur! »

    Le jeune félin acquiesça. Puis il ralenti un peu l'allure, jusqu'à parvenir à Nuage de Soie. Celle-ci engagea la conversation :

    « Tu as peur? »

    Elle était plutôt souriante, et sa présence le rassurait un peu. Il lui répondit :

    « Bah, oui, c'est quand même une bestiole très dangereuse, ce blaireau, d'après ce qu'ils en disent. Et toi?

    _Moi, je ne vais pas l'affronter. Du moins, normalement. Mais je dois avouer que je suis assez excitée à l'idée de rencontrer cette bête dont tous le monde parle en ce moment.

    _Excitée?! Tu n'as donc pas peur? S'étonna le novice.

    _Non, pourquoi devrait-je avoir peur? On ne m'a pas choisie pour que j'aille me faire tuer, et vous êtes là pour me protégée, non? »

    Elle le fixa un instant, et Nuage Tigré fut bien content d'avoir une fourrure, sinon, elle l'aurait vu rougir. Il se contenta de hocher la tête, puis il accéléra de nouveau pour se placer au niveau des guerriers.

    Lueur Sombre et Fleur de Givre couraient devant avec leur lieutenant, qui était un petit peu plus en avant qu'eux. On voyait bien que c'était elle qui menait le groupe. A chaque petit écart de direction qu'elle prenait, tous le monde l'imitait.

    Après eux venait Crépuscule d'Argent, et l'apprenti, qui le suivait d'assez près. En dernier, il y avait Nuage de Soie.

    Finalement, le groupe atteint enfin le lieu de l'agression. L'herbe et les fougère avaient étés piétinées à certains endroit, et l'odeur, assez ancienne, d'un félin flottait dans l'air. C'était sans doute Eclair de Lune. Plus loin, on pouvait encore sentir l'odeur d'un chat, ainsi que celle du blaireau.

    Nuage Tigré plissa le nez. Beurk! Quelle odeur épouvantable! Pensa-t-il. Il avait du mal à imaginer comment l'animal lui-même pouvait la supporter tout le temps.

    Cependant, après inspection des lieux, l'impression première se trouva confirmée : la bête n'était pas dans le coin. Ou, du moins, elle y avait été, mais elle était partie ailleurs. Peut-être hors du territoire.

    L'apprenti leva la tête. Il était environ midi, et il commençait à avoir vraiment faim. Cependant, voyant que les autres ne semblait pas se préoccuper de manger, il se mis à chercher des pistes autour du lieu de l'accident, sans rien trouvé d'intéressant, à part l'odeur de la musaraigne qu'Eclair de Lune chassait hier lorsqu'il c'était fait attaqué.

    Son odeur fit gargouiller son ventre, mais ce n'était pas du tout le moment de manger. C'est alors qu'il tomba dessus.

    La, entre les fourrés, il y avait l'odeur du blaireau.

     

    * * * * *

     

    Eclair de Lune réussit à se lever. Braise, elle, ne savait pas trop quoi faire. En général, quand quelqu'un criait, c'était qu'il avait besoin d'aide. Mais là, elle n'avait pas le droit de quitter le camp. En général, cela de la gênait pas de violer les règles, mais si c'était pour se retrouvée nez à nez avec une bête dangereuse...

    Le guerrier, lui, semblait savoir quoi faire. D'une voix autoritaire, il lui lança :

    « Rentre à la pouponnière. Tout de suite! »

    La petite fit demi-tour et se précipita vers le chemin. Elle s'y engagea, puis elle s'arrêta net. Elle se retourna et revint un peu en arrière. Et lui, que faisait-il? Il était blessé!

    Soudain, elle entendit son ventre gargouiller. Elle n'avait pas eu le temps d'avoir faim, ce matin! Et c'était maintenant, bien sûr, qu'elle avait envie de manger, alors qu'un chat, peut-être même plusieurs, étaient en danger.

    Elle remonta encore un peu et ne vit Eclair de Lune nul part. Était-il parti affronter le danger seul, après ce qui lui était arrivé?!

    Indécise, Braise ne savait pas quoi faire. Mais pour une fois, la raison l'emporta sur le reste, et elle rentra au camp à la quatrième vitesse, sachant qu'eux aussi avaient du entendre le cri.

     

    * * * * *

     

    Évidement, quand on ne regarde que devant soi, on fini toujours par se faire avoir par derrière. Eclair de Lune en avait fait la désagréable expérience avec le blaireau. Il l'avait attaqué par derrière alors qu'il allait sauté sur la musaraigne. Et les autres chats avaient peut-être fait la même erreur. Pitié, qu'il ne soit rien arrivé à Lueur Sombre et Fleur de Givre! Pensa le guerrier.

    Dès qu'il avait entendu le cri, il avait réagit. Son sang n'avait fait qu'un tour dans ses veines. Mais il avait hésiter. Si il y allait, cela le mettrait à nouveau en danger.

    Et puis, et la petite Braise alors? Elle était bien gentille, cette petite. Très mignonne et sociable. Il s'en voulait un peu de l'avoir brusquée comme ça. Surtout qu'elle allait sans doute se rendre compte qu'il ne l'avait pas suivie. Mais il avait du faire un choix.

    Il c'était décidé. Même si sa blessure n'était pas cicatrisée, le voilà déjà filant dans la forêt, pareil à une flèche. Il tentait de courir toujours tout droit pour économisé son énergie et ignorer la douleur.

    Il n'était pas sûr à cent pour cent de la direction à prendre, mais il avançait. Il y arriverait, pour ses deux amis.

     

    * * * * *

     

    Braise avait averti le camp de la disparition d'Eclair de Lune. Elle ne savait pas quoi faire. Elle aurait aimé partir dans la forêt, à la recherche du guerrier, mais sa mère ne la lâchait plus, comme ses frères et sœurs. Ombre Nocturne semblait bouder dans son coin. Quand à Patte de Velours, il était simplement couché sur leur litière de mousse, et il avait l'air d'être fatigué.

    Ecaille Rousse ne les lâchait pas du regard. Les rares fois où elle le faisait, c'était pour regarder autour d'elle, s'assurer que tout allait bien. Ecaille d'Ambre était elle aussi dans la pouponnière, allongée un peu plus loin, elle ne paraissait pas aussi stressée que leur mère. Il fallait dire aussi que ses chatons à elle n'étaient pas encore nés.

    Dès que Braise avait surgit, Ecaille Rousse lui était tombée dessus, et elle avait tout juste pu avertir Pelage de Marbre au sujet d'Eclair de Lune. Maintenant, elle n'avait plus qu'à attendre que le groupe de félin rentre sain et sauf, avec le guerrier blanc taché de noir avec eux...

     

    * * * * *

     

    Après avoir détecté la piste du blaireau, Nuage Tigré avait averti les autres, et tout le groupe c'était mis à suivre l'odeur de l'animal. Parfois, ils avaient perdu sa trace, mais l'un d'eux finissait toujours par la retrouvée. Ils étaient du côté de la Rivière Mère, et puis l'odeur était devenue très fraîche.

    La bête était là, pas loin. Malheureusement, c'était elle qui les avait trouvés en premier.

    Nuage de Soie était restée en retrait pour chercher. Elle était tombée sur ces plantes rares et très utiles pour faire certains remèdes. Pendant qu'elle en ramassait, la bestiole était arrivée par derrière. Elle l'avait remarqué à cause de son ombre, c'était retournée et avait hurler de toute la force de ses poumons en faisant un saut en arrière.

    Tous les guerriers c'étaient alors précipités vers le blaireau, qui les avait accueillit avec un grondement.

    Lueur Sombre fut le premier à attaquer. D'un bond vif, il tenta d'agripper le dos de l'animal, qui l'avait malheureusement vu venir. D'un puissant coup de patte, il l'expulsa. Ce fut au tour de Crépuscule d'Argent et Fleur de Givre de bondir. Le blaireau senti en chat le percuter de plein fouet et lui lacéré le poitrail. Quand au deuxième, il mordit une des pattes de la bête. Nuage Tigré vit alors la deuxième patte avant de l'animal se levée, et il bondit dessus. Il rata sa cible, et ses crocs se plantèrent dans l'épaule du blaireau. Celui-ci, assaillit de toute part, attaqua le premier félin venu : Nuage Tigré. Il agrippa son épaule, mais pas assez fort. L'apprenti se dégagea et lui asséna un violent coup de griffe au visage. La bête poussa un cri de douleur et s servit de ses pattes arrière pour tenter de reculer. Lueur Sombre revint à la charge et s'attela à lacérer le dos de l'animal.

    Ce dernier se débattait comme il pouvait, cherchant à s'enfuir. Fleur de Givre lâcha alors la patte et bondit vers la gorge du blaireau. Elle lui trancha la veine jugulaire en un éclair, et Nuage Tigré fit un bond en arrière tout en détournant la tête de la scène, devant le cadavre ensanglanté de la bestiole s'écroulant par terre.

    Soleil d'Horizon, qui était allée suivre la Rivière Mère, arriva en courant, mais le combat était déjà terminé. Le seul blessé était Nuage Tigré, qui avait une morsure à l'épaule, mais peu profonde. Leur lieutenant, quelque peu dépitée de ne pas avoir participé à la bataille, vérifia que le blaireau était bien mort, puis elle ordonna de rentrer au camp.

     

    Nuage Tigré était plutôt fier. Il avait attaqué le blaireau, comme les autres. Enfin, il c'était battu pour sa tribu, c'était normal, mais il était fière quand même. Après tout, il était le plus jeune de tous les combattant.

    Pendant le trajet du retour, Nuage de Soie avait absolument tenu à appliquer des toiles d'araignées sur sa plaie pour arrêter le saignement. Le novice avait finit par se laisser faire, même si sa blessure ne lui faisait plus mal. Il était trop préoccupé à repensé au combat contre le blaireau.

    Un peu avant d'arriver au camp, Soleil d''Horizon se plaça à côté de lui et lui murmura :

    « Il paraît que tu t'es bien battu et que tu as fait preuve de courage. Bravo! J'en toucherait un mot à Pleine Lune.

    _Merci. » Bredouilla l'apprenti, timide et fier en même temps.

    Le groupe franchi alors l'entrée du camp.

    Beaucoup de guerriers mangeaient et faisaient leur toilette dehors, comme si ils redoutaient de voir arrivé le blaireau dans le camp. Parmi eux se trouvait Feuille Cendrée, Pierre Douce, Aurore Boréale, Ecorce de Sapin, Esprit Vif, Vent d'Hiver, Plume Sauvage. Cependant, Eclair de Lune manquait à l'appel. Nuage Tigré ne l'apercevait pas près de la tanière du guérisseur.

    Dès qu'ils entrèrent dans le camp, toutes les têtes se tournèrent vers eux. Les autres novices sortirent de leur tanière. Nuage d'Ebène, Nuage de Brume, Nuage de Saphir et Nuage de Flamme s'approchèrent d'eux. La portée d'Ecaille Rousse sortie de la pouponnière, suivie de leur mère et d'Ecaille d'Ambre. Pelage de Marbre apparu également, comme Pleine Lune, qui sortait de derrière le promontoire.

    Leur chef s'approcha d'eux. Soleil d'Horizon avança également et discuta avec lui. Pendant ce temps, le reste du groupe resta derrière elle. Puis le meneur du clan finit par leur dire :

    « Vous pouvez donc aller manger et vous reposer. Le clan vous remercie de ce que vous avez fait pour lui. »

    Les chasseurs hochèrent la tête, fièrent. Nuage Tigré les imita, mais il ne pensait qu'à manger. Son dernier repas remontait à ce matin, et il restait encore quelque heures avant que le soleil de ne couche.

    Pleine Lune adressa un regard à son novice, un regard fier et rassurant, puis il sauta sur le promontoire pour appeler le reste du clan.

    « Que tous les félins en âge de chasser se rassemblent pour une assemblée du clan. »

    Personne ne sorti de sa tanière. Ils étaient déjà tous dehors. Nuage Tigré, lui, n'avait aucune envie de s'entendre raconter ce qui c'était passé. Il le savait déjà. Leur meneur allait parler de la mort du blaireau, et Soleil d'Horizon allait sûrement leur raconter comment c'était passé le combat. Cela ne l'intéressait pas du tout.

    Le chaton s'approcha de la réserve de nourriture. Il jeta son choix sur le lapin bien dodu qui ornait la pile. Il l'apporta vers sa tanière, en mangea en écoutant d'une oreille distraite les dires de son chef.

    Comme il l'avait prévu, ce dernier annonça au clan que la bête était morte. Soleil d'Horizon et Crépuscule d'Argent racontèrent la bataille, puis tout deux descendirent, laissant Pleine Lune seul sur le promontoire. Celui-ci ajouta alors autre chose :

    « Je dois aussi vous annoncer que, suite au cri entendu cet après-midi, Eclair de Lune a disparu. Vous ne l'avez pas croisé?

    _Non. Répondit Lueur Sombre, étonné.

    _Bien. Nous allons donc envoyer un autre groupe de chats le chercher dès se soir. Quand à ceux qui ont aidé à tuer le blaireau, vous avez interdiction totale d'y participer. »

    Nuage Tigré ne put entendre la fin de la phrase. Il fut distrait par l'arrivée de Nuage de Soie. Elle s'assit à côté de lui et, après une hésitation, elle lui demanda :

    « Dis, tu ne m'en veux pas, toi, d'avoir crié comme ça quand j'ai vu le blaireau? »

    Le novice la fixa, étonné. Les femelles ont de ces questions étranges, parfois. Il lui répondit en souriant :

    « Mais non, c'est totalement normal que tu ai eu peur de te retrouvée comme ça devant lui. Ça aurait terrifié n'importe qui, même Pleine Lune!

    _Tu crois? Demanda-t-elle d'une petite voix.

    _Bien sûr! C'est peut-être un chef, mais il reste un chat, crois-moi! Je suis bien placé pour le dire, c'est mon mentor!

    _Merci Nuage Tigré. » Lui répondit Nuage de Soie, qui semblait désormais plus sûre d'elle.

    Le chaton, quand à lui, rougit de nouveau, et il lui adressa un dernier sourire, avant de s'éclipser vers son amie, Nuage de Flamme. Elle était en train de se lavée le flanc. Lorsqu'elle le vit arriver, elle se redressa aussitôt pour l'accueillir, le regard brillant.

    « Ça va?! Tu n'est pas blessé? Comment c'était là bas? C'est vraiment si impressionnant que ça les blaireau? » Questionna-t-elle.

    Le petit tigré se rendit alors compte que dans le feu de l'action, il n'avait pas tellement pris le temps de détailler la bête. Et lorsqu'elle était morte, il n'avait plus osé la regarder. Après avoir réfléchi quelques secondes, il lui répondit :

    « Oui, ça va, et a part une petite morsure, je n'ai rien. Là-bas, comme tu dis, c'était excitant! Quand au blaireau, le plus impressionnant chez lui, c'est ses griffes. Je te jure, elles sont immense! »

    Nuage de Flamme le regarda avec des yeux ronds, puis elle bailla et lui répondit :

    « Eh ben, t'en a de la chance. Moi, j'ai pas eu le droit de sortir du camp à cause de cette maudite bestiole, et je suis restée toute la journée au camp. Franchement, je me suis bien ennuyée, comparé à toi!

    _Tu sais, nous, on a cherché pendant la majorité de la journée, et à midi, on n'a même pas mangé!» La rassura l'apprenti. La femelle lui lança un regard désolé, comme si elle s'en voulait de l'embêter avec ses réflexions, après ce qu'il avait fait lui.

     

    * * * * *

     

    « Ça sera Nuage de Brume, Aurore Boréale, Plume Sauvage, Feuille Cendrée et Nuage d'Ebène! » Annonça Ecaille Rousse à ses chatons.

    Ils étaient tous couchés dans la pouponnière. Braise avait les yeux levé vers sa mère, attentive à ses dires.

    Ces noms, c'était ceux des félins choisis pour aller chercher Eclair de Lune, dont on n'était toujours sans nouvelle depuis qu'il c'était éclipsé après le cri.

    Le soleil était encore éloigné de l'horizon. La patrouille en question était déjà partie, la chatonne rousse les avait vu, tout comme elle avait vue partir la patrouille du soir, composée de Pierre Grise, Esprit Vif et Vent d'Hiver. Ecorce de Sapin avait été le seul guerrier à partir à la chasse aujourd'hui.

    Mais la petite s'en voulait de plus en plus d'avoir laissé partir Eclair de Lune comme ça. Il était blessé, il avait pu lui arriver quelque chose! Et puis, pourquoi était-il parti au juste?

    Elle se rappela alors l'avoir souvent vu discuter avec Lueur Sombre et Fleur de Givre, des chasseurs qui étaient tous deux présents dans le groupe qui était parti tuer le blaireau, et il le savait.

    Alors, si il est partie n entendant le cri, c'était parce qu'il avait peur pour ses amis? Pensa Braise. En tout cas, les deux félins et tous ceux qui avaient participer à la mort du blaireau étaient dans leur tanière.

    La chatonne, avec sa curiosité, savait souvent où était qui, les membres des patrouilles, etc... Il fallait aussi dire qu'elle restait toute la journée au camp, et que, dans ces conditions, ce n'était pas très difficile de le savoir, mais il fallait aussi s'y intéressé. Patte de Velours et Ombre Nocturne, eux, ne s'intéressaient pas à ce genre de chose. En ce moment elle les voyait moins, d'ailleurs. Elle avait passée une bonne partie de la journée avec Eclair de Lune.

    Ecaille d'Ambre dormait déjà. La naissance était de plus en plus proche, et elle était souvent fatiguée. D'après Pelage de Marbre, moins elle se déplaçait, mieux c'était.

    Braise se demandait aussi pourquoi tant de félins étaient partis à la recherche du félin disparu. Sans doute parce qu'un chat est beaucoup plus difficile à trouver qu'un blaireau.

    Et puis, Nuage Tigré avait quand même pas mal de chance! Il faisait parti du groupe qui l'avait tué! Et il avait été le seul novice a y aller. Dans ces moments, la petite était vraiment très jalouse envers les autres novices. Dire qu'elle devait toujours attendre une lune!

    Eclair de Lune, s'il te plaît, reviens sain et sauf, au moins pour tes amis!

    Braise pris alors sa décision, elle aussi. Prétextant vouloir prendre un peu de rab parce qu'elle avait faim, la petite sortie de la pouponnière, s'approcha de la réserve de nourriture, pris une grive. Elle s'amusa à le déplumer avant de le manger. Puis, au lieu de revenir dans le tas de ronces, elle en fit le tour le plus discrètement possible. Puis elle se glissa entre les fougères, jeta un coup d'œil au camp endormi pour vérifier si quelqu'un l'avait vue, puis, ne voyant personne, elle parti.

    Dans l'ombre du promontoire, un regard bleu fixai l'endroit où avait disparue la chatonne, avant de disparaître.

    La clairière paraissait alors étrangement calme. Les arbres faisaient osciller doucement leurs branches, le bruissement de l'eau était faible, l'air était frais, la lune brillait entre deux nuages dans le ciel, et le camp était devenu immobile...

     

    * * * * *

     

    Eclair de Lune repris conscience. Il tenta d'ouvrir les yeux, et la première chose qu'il aperçut fut le ciel étoilé, où courait quelque nuages. Il tenta de se redressé. Le murmure de l'eau qui coule parvint à ses oreilles. Il tourna la tête, et aperçut une rivière à côté de lui. Mais pas d'arbre. Des roseaux et l'eau d'un côté, et une immense plaine de l'autre.

    Le guerrier se releva avec difficulté. Son flanc lui faisait mal, vraiment mal, encore plus que d'habitude, et il était trempé. Comment était-il arrivé là?! En tout cas, il n'était plus sur les terres du clan du Lac, ça, il en était certain.

    Il se souvint alors. Il était parti aider ses amis lorsqu'il avait entendu le cri. Après avoir parcouru une certaine distance, il avait sauté par dessus un buisson, atterrit juste devant la Rivière Mère, et il était tombé dedans. Après, plus rien, le trou noir. Il ne se souvenait même pas d'être sortit de l'eau.

    L'odeur d'un autre félin parvint alors jusqu'à ses narines. Il se retourna et une voix s'éleva dans le calme de la nuit, une voix de femelle :

    « Tu ne devrait pas bouger. Ta blessure s'est infectée. »


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :